Humour et Variétés dans l’almanach des magasins Bon Marché en 1900

0
Au Bon Marché, maison Aristide Boucicaut aux environs de 1900.

Dessins humoristiques Au Bon Marché, maison Aristide Boucicaut

 

Les magasins Au Bon Marché furent les premiers grands magasins depuis 1838, devenus maison Aristide Boucicaut en 1863. En 1865, au moment des transformations urbaines commanditées par Haussmann, la chaîne devra faire face à un concurrent, Le Printemps.

Publicité pour Le Printemps, non signé, fin XIXe : probablement 1888, quand la « fée électricité » est installée.

Comme toute grande enseigne respectable, des almanachs Au Bon Marché furent publiés pour accompagner les clients au quotidien : calendrier, informations officielles, renseignements pratiques, etc. et bien entendu, de la distraction. Sous forme de menus, de dessins humoristiques ou de petits récits, les plus grands illustrateurs de l’époque prêtent leur talent à l’almanach. La plupart des images sont extraites de la revue Pêle-Mêle.

 

L’homme et la femme de la rue et de la campagne

 

Hop.
Jean Plumet et Malherbe
Mauryce Motet
Carbodio.
Non crédités
Mauryce Motet
Falco
Carbodio.

A propos des enfants

 

Th. Barne
Alba et E. Brod.
Th. Barne
Benjamin Rabier.

 

La domesticité…

 

Non crédités.
Luc Leguey

 

Les récits avec texte sous images

Ancêtres de la bande dessinée.

 

Benjamin Rabier.
Félix
Berton.
Préjelan

Les menus illustrés issus de La Cuisinière de la campagne et de la ville

Cuisinière qui ne plaisantait pas avec la quantité. Probablement tous de Félix Lorioux.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.